Coaching de vie ou coaching personnel

Vous vous demandez quelle est la différence entre un coach de vie, un coach personnel ou un coach en développement personnel ?

A vrai dire, selon moi il n’y en a aucune !

En revanche, des définitions de ce qu’est le coaching de vie, il peut y en avoir autant qu’il y a de coachs ou de coachs auto-proclamés.
Je vous explique tout ça dans la suite de cet article. 

Qu’est-ce que le coaching de vie ?

En premier lieu, prenons un temps pour définir ce qu’est le coaching.

L’International Coaching Federation, plus grosse fédération de coachs au monde (51900 coachs) définit le coaching comme « une alliance entre le coach et ses clients dans un processus qui suscite chez eux réflexion et créativité afin de maximiser leur potentiel personnel et professionnel ».

Dès lors, le coach n’est ni un thérapeute, ni un conseiller et encore moins un consultant, mais davantage un éveilleur, un professionnel qui va guider le client vers le développement de sa vision, de ses ambitions et de ses compétences. Et ce, dans le but d’atteindre et réaliser un objectif et non d’aller chercher et creuser le pourquoi du comment etc …

Le coach de vie va s’adresser aux particuliers à la différence du coach professionnel qui touchera les salariés, managers ou dirigeants d’entreprise.

Une longue route vers ses objectifs

Ma définition du coaching de vie : Un accompagnement bienveillant orienté vers l’avenir et favorisant l’autonomie du client.

Comment devient-on coach de vie ?

Bien qu’il n’éxiste pas de diplôme national spécifique et que le titre de coach ne soit pas (encore) réglementé et protégé, de nombreuses écoles de coaching proposent des formations reconnues au Répertoire National des Certifications Professionnelles. Avec à la clé, la reconnaissance d’un titre de niveau 6 ou 7 selon les écoles.

D’autres écoles, en revanche bien qu’elles ne permettent pas d’obtenir de titres reconnus, sont affiliées à différentes associations de coaching (ICF, EMCC, SFCoach) et propose des formations dont le référentiel de compétences a été établi par ces différentes associations. C’est le cas d’ICF qui a définit un référentiel de 8 compétences.

Il existe enfin quelques écoles affiliées à une des grandes associations de coaching qui proposent à la fois la certification étatique (RNCP) et la certification selon le référentiel de compétences définit par l’association.

Il est important de préciser qu’une seule formation de coaching ne suffit pas à développer sa posture et ses compétences de coach.
En effet, un travail sur soi, en individuel ou accompagné par un professionnel est primordial pour être en phase avec la démarche du coach. Certaines écoles, exigent que les participants aient entamé un travail thérapeutique.

En complément de leur formation initale de coaching, certains coachs choisissent de se spécialiser.

Soit dans une catégorie de coaching : professionnel, scolaire, équipe ou dans un outil d’accompagnement spécifique (PNL, Analyse Transactionnelle, Pratique Narrative …). Ce qui est mon cas car je me suis spécialisé dans la Programmation Neuro Linguistique (PNL) que je continue à développer et également à enseigner.

Un coureur traverse les obstacles en montagne

Ce qui me permet aujourd’hui de proposer un accompagnement efficient que je vous invite à venir découvrir.

Réservez votre séance préliminaire offerte !

Une réponse à “Coaching de vie ou coaching personnel”

  1. Ping : Qu'est-ce que le coaching professionnel ? | Keiken Coaching