Coacher avec les 4 questions de Katie Byron

Avez-vous déjà été confronté à des pensées négatives ou croyances limitantes qui vous ont empêché d’atteindre vos objectifs?
Que ce soit la peur de l’échec, le manque de confiance en soi ou le stress de la vie quotidienne, ces pensées et croyances limitantes peuvent nuire à notre bien-être émotionnel et mental.
C’est là que les 4 questions de Katie Byron peuvent apporter un nouveau regard sur ces schémas de pensée qui nous freinent.
Cette méthode de questionnement permet d’identifier et de remettre en question les pensées et croyances négatives qui nous limitent, afin d’adopter une perspective plus positive et constructive.

katie byron
Katie Byron

Dans cet article, nous allons explorer en détail la méthode des 4 questions de Katie Byron appliquée au coaching.

Les 4 questions de Katie Byron

Les 4 questions de Katie Byron sont une méthode de questionnement simple et puissante pour identifier et remettre en question nos pensées négatives.

Développée par l’auteure et coach Katie Byron dans le Travail, cette méthode est basée sur la philosophie de l’auto-enquête et la remise en question de nos croyances fondamentales.

Les 4 questions peuvent être utilisées pour résoudre une variété de problèmes, tels que l’anxiété, la peur, le stress, le manque de confiance en soi, et plus encore.

Les 4 questions sont :

1. Est-ce que c’est vrai ?

Après avoir identifié la croyance, que ce soit par rapport à quelqu’un d’autre (ex: il ne m’aime pas) ou par rapport à soi (ex: je n’y arriverai jamais), il convient de s’assurer que cette croyance existe, est vraie.

Cette question nous encourage à remettre en question nos croyances limitantes et à examiner si elles sont fondées sur des faits réels ou sur des perceptions erronées.
Souvent, nous avons tendance à accepter nos pensées et nos croyances comme étant vraies sans vraiment les remettre en question.
En posant la question “est-ce que cela est vrai ?“, nous sommes encouragés à regarder nos croyances avec un regard critique et à les examiner de manière objective.

2. Peux-tu être sûr que c’est réellement vrai ?

Cette question est l’une des plus importantes des 4 questions de Katie Byron. Notamment parce qu’elle nous amène à remettre en question nos croyances limitantes.

Souvent, nous avons des pensées négatives qui nous semblent évidentes et incontestables. Cependant, en examinant de plus près ces pensées, nous réalisons que nous n’avons aucune preuve concrète qu’elles sont vraies.
En posant cette question, nous allons identifier les croyances qui reposent sur des jugements personnels, des préjugés ou des suppositions infondées.

3. Comment réagis-tu quand tu penses à cela ?

Ici, il s’agit d’être honnête avec soi-même et d’aller explorer nos ressentis et notre dialogue interne lorsque l’on pense à cette croyance.

Est-ce que la croyance vous procure du stress, de la colère ou de la joie ?
Comment qualifierais-tu la nature de ton dialogue interne ? Est-ce plutôt positif ou négatif ?

4. Qui serais-tu si cette croyance n’existait pas ?

Cette dernière question est particulièrement puissante. Car elle vise à recadrer la croyance et à se projeter dans un autre monde.
Un monde où la croyance n’existe pas ou ne nous impacte pas.

Ainsi, en explorant cette possibilité, nous pouvons découvrir de nouvelles facettes de notre personnalité et de notre potentiel qui étaient jusque-là inaccessibles.

En nous posant cette question, nous nous autorisons à imaginer une réalité alternative.
Un univers où nous sommes plus libres, plus confiants et plus épanouis.
Nous pouvons ainsi explorer de nouvelles façons de penser et d’agir, qui peuvent nous aider à nous libérer de nos schémas de pensée négatifs

Comment utiliser les 4 questions de Katie Byron en coaching ?

Bien que les 4 questions de Katie Byron aient été initialement créées pour traiter le jugement que l’on a envers l’autre, cette approche peut être élargie à nos croyances en général.

Les 4 questions de Katie Byron peuvent être alors utilisées en coaching pour aider les clients à identifier et à remettre en question leurs croyances limitantes.
Le coach va alors guider son client à travers le processus des 4 questions.
Puis, en posant des questions puissantes il va amener son client à approfondir sa réflexion et à formuler de nouvelles perspectives.

Même si l’utilisation des 4 questions de Katie Byron peut sembler simple, il y a cependant une technique à suivre pour les utiliser efficacement.
La première étape consiste à identifier une croyance limitante qui vous cause du stress ou de l’anxiété. Une pensée qui vous freine ou vous limite en quelque sorte.

Ensuite prenez une feuille et un stylo et posez-vous les 4 questions vues précédemment et notez vos réponses sur la feuille.
Prenez bien le temps de répondre à chaque question avec honnêteté et sans jugement.

Noter ses réponses sur papier est important pour plusieurs raisons.
Tout d’abord, cela permet d’ancrer les réflexions et de ne pas les laisser se disperser dans notre esprit.
En écrivant, nous prenons le temps de structurer nos pensées et d’organiser nos idées de manière claire et concise.
En outre, cela nous permet de revenir plus tard sur nos réponses sous un angle différent si besoin et d’évaluer notre progression et notre évolution.

Retournez la croyance

Le retournement est la dernière étape du processus de travail de Katie Byron.
C’est un exercice de réflexion créative qui consiste à retourner la croyance limitante et à la transformer en une affirmation positive qui reflète une nouvelle perspective.

Cette étape peut sembler simple. Cependant, elle peut être extrêmement puissante pour aider à transformer la façon dont nous pensons et agissons.

Plus que d’un retournement, c’est de recadrage qu’il s’agit en coaching, dans la mesure où il ne s’agit pas seulement de changer de point de vue, mais plutôt de trouver une nouvelle façon de penser qui permettra d’atteindre les objectifs du client avec efficacité.

Recadrer permet de revoir la situation sous un angle différent, de trouver des solutions créatives et de développer de nouvelles stratégies pour atteindre les objectifs fixés.
Cela invite les clients à sortir de leurs schémas de pensée limitants et à découvrir des options qu’ils n’avaient peut-être jamais envisagées auparavant.

Exemples de retournements et recadrages

“Je n’y arriverai jamais” devient :

  • J’y arriverai en trouvant de nouvelles solutions;
  • Je n’ai pas besoin d’y arriver;
  • J’apprends comment y arriver.

“J’ai besoin qu’il m’aime” devient :

  • Je n’ai pas besoin qu’il m’aime;
  • J’ai besoin de m’aimer;
  • J’ai besoin de l’aimer.

“Cette entreprise ne m’embauchera pas car je n’ai pas le bon diplôme” devient :

  • Cette entreprise m’embauchera car j’ai les compétences nécessaires pour ce poste;
  • Je peux aller voir d’autres entreprises qui valorisent mes compétences et mes expériences plutôt que mon diplôme;
  • Le diplôme n’est pas un obstacle, je peux apprendre et me former.


En conclusion

Les 4 questions de Katie Byron offrent une méthode efficace pour identifier et remettre en question nos croyances limitantes.

En appliquant ce processus en coaching, le coach peut aider son client à changer ses perspectives et à adopter une approche différente.

Le retournement peut être particulièrement puissant, car il nous permet de transformer des croyances négatives en affirmations positives qui nous font avancer.
En encourageant son client à remettre en question ses croyances et à adopter de nouvelles perspectives, le coach l’accompagne à atteindre des niveaux de réussite et de bonheur qu’il n’aurait jamais cru possible auparavant.